Philippe Mauffrey, maire de Mauzé, et Jacques Morisset, maire de Prin-Deyrançon, consulte la carte.Photo CO - Marie DELAGE

Philippe Mauffrey, maire de Mauzé, et Jacques Morisset, maire de Prin-Deyrançon, consulte la carte.Photo CO – Marie DELAGE

 A l’heure où l’on parle transition énergétique, une entreprise créée par des agriculteurs locaux va naître à cheval sur les communes de Mauzé-sur-Le-Mignon et Prin-Deyrançon.

Une réunion publique aura lieu jeudi soir, à 20 h 45, pour présenter le projet à la salle des fêtes de Mauzé.

Les deux maires concernés sont plutôt satisfaits de cette implantation. « Les porteurs de ce projet nous ont sollicités il y a environ quatre ans. Ils nous ont tout dit de ce qu’ils voulaient faire de cette centrale de méthanisation », expliquent les deux élus.

« Nous ne pouvions qu’être intéressés, sachant qu’il va falloir de toute façon trouver d’autres sources d’énergie que les énergies fossiles pour les années à venir, notamment si on veut développer les voitures électriques », juge Jacques Morisset, maire de Prin-Deyrançon

« Comme chaque fois qu’une nouveauté s’établit dans le paysage, il y a eu immédiatement une petite levée de boucliers, puis les choses se sont calmées », affirme de son côté Philippe Mauffrey, maire de Mauzé-sur-Le-Mignon.

Lecourrierdel’ouest.fr  14/11/20178

La suite de l’article dans l’édition du Courrier de l’Ouest du mercredi 15 novembre 2017.

Sed nunc ut elit. id commodo Nullam at ut