Une unité de méthanisation va voir le jour prochainement à la limite des communes de Prin-Deyrançon et Mauzé-sur-le-Mignon.

Une unité de méthanisation va prochainement voir le jour à la limite des communes de Prin-Deyrançon et de Mauzé-sur-le-Mignon. L’aboutissement d’un projet porté depuis quatre ans par David Paillat, exploitant agricole et ingénieur agronome.

« Nous avons la matière organique, principalement lisier et fumier, pourquoi en laisser à d’autres l’exploitation énergétique ? » explique David Paillat. Avec ses partenaires du GAEC Biraud-Paillat (son frère Vincent et son voisin Bernard Biraud) ils ont convaincu onze autres agriculteurs de les suivre dans la création d’une unité de méthanisation. Ensemble, il ont créé la SAS Demeter Energies.

Sur un site de 2,6 ha, 20 600 tonnes de biomasse seront annuellement valorisées en chaleur et énergie. « La matière sera transportée dans des caissons fermés et déchargée dans des bâtiments clos, explique Vanessa, ingénieure agronome, chargée du montage administratif du projet et épouse de David. Elle sera chauffée dans un digesteur pour produire un biogaz qui passera dans une génératrice pour créer de l’électricité (vendue à EDF) et de l’eau chaude valorisée dans un réseau de chaleur.» Celui-ci permettra, sur le site, de sécher des produits agricoles (foin, céréales) et, dans un cercle vertueux, de chauffer le digesteur. Il pourrait aussi desservir des bâtiments publics à Mauzé. La matière organique restante, le digestat, un engrais naturel et non odorant, sera utilisé par les agriculteurs de la SAS Demeter Energies pour enrichir leurs terres.

Territoire de Vie CAN Juillet 2017

 

Lorem neque. suscipit diam odio accumsan quis, dapibus sem, nec quis et,